Twitter : un allié pour la recherche d'emploi

Par , le 10/05/2016

twitter-uneComment les chercheurs d’emploi – en recherche active ou à l’écoute du marché – perçoivent-ils le réseau social Twitter ? Quelles sont leurs éventuelles utilisations de cet outil dans leurs recherches ? Les cabinets de recrutement spécialisés Michael Page & Page Personnel (PageGroup) ont mené l’enquête.

Twitter : un vivier d’opportunités

C’est un fait : les principaux acteurs de l’emploi sont désormais présents sur Twitter et des actions en faveur de l’emploi y sont régulièrement déployées. Ajoutez à cela une diffusion d’offres d’emploi de plus en plus conséquente. Mais les candidats et professionnels en veille ont-ils connaissance de ces leviers ? Si oui, comment les utilisent-ils ?

Comment le réseau est-il perçu par les chercheurs d’emploi ?

Pour les personnes à l’écoute du marché, Twitter est avant tout un canal pour s’informer (56.3%), partager ses opinions (45.8%) et réaliser une veille professionnelle (21.3%). Une proportion qui avoisine les 1/2 pour les personnes qui possèdent un compte Twitter.

Il ressort de l’étude que 35.2% des personnes à l’écoute du marché ont un compte Twitter. Parmi les personnes en recherche d’emploi qui déclarent utiliser Twitter dans ce cadre, une forte proportion de cadres (72.5%). L’outil semble mieux identifié à des fins de recherche d’emploi ou de veille par cette population de professionnels.

Quelles sont les pratiques qui ressortent ?

Dans le cadre de la recherche d’emploi (active ou veille), 4 pratiques se dégagent principalement :

pratiques

Plutôt bavards ou observateurs ?

Notre étude révèle que si 70.6% déclarent retweeter des informations, seuls 15.1% contactent en direct d’autres membres du réseau et 27.7% n’interagissent pas.

Par ailleurs, ils ne sont que 15% à avoir déjà contacté un recruteur directement sur Twitter et 79.2% n’ont jamais tweeté de recherche de poste, en utilisant par exemple le hashtag #i4emploiR qui grandit sur le réseau. Et pour cause :

i4emploi

Sont-ils convaincus de l’efficacité du réseau ?

Si plus d’1 utilisateur sur 3, en recherche active ou en veille, pense que oui, 44% restent à convaincre et 22% n’y voient pas de réelle opportunité pour augmenter ses chances de trouver un poste.

Parmi les personnes en recherche d’emploi qui n’utilisent pas Twitter, 53% indiquent ne pas voir l’utilité du réseau (mauvaise connaissance de l’outil : 45%, manque d’intérêt : 23.7%, idée de complexité, de temps à consacrer).

Ils utilisent néanmoins d’autres outils, à commencer par les réseaux professionnels LinkedIn (76.7%) et Viadeo (52.9%) ou encore Facebook (15.5%). A noter que chez les moins de 25 ans, l’utilisation de Facebook pour la recherche d’emploi semble se démocratiser : ils sont ainsi 28.6% à indiquer utiliser le réseau dans ce cadre.

 




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Entretien : comment aborder la question du salaire ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...