Télétravail : 5 conseils pour être efficace

Par , le 04/02/2016

motivation-télétravailLe télétravail offre bien des avantages : on évite les embouteillages du matin, on échappe aux trajets interminables collés aux autres usagers dans les transports en commun et on s’épargne ainsi une bonne dose de stress et de fatigue. Mais, c’est une réalité, certains se sentiront « coupés » de leur équipe et auront l’impression de perdre en efficacité. Pour éviter cela, il est indispensable de s’imposer une certaine routine. Voici nos 5 conseils clés pour rester efficace lorsque vous télétravaillez.

  1. Choisissez un environnement propice au travail

Si vous disposez d’une pièce libre que vous pouvez utiliser comme bureau, astreignez-vous à garder tout document de travail dans cet espace dédié. En vous asseyant sur le canapé, ordinateur sur les genoux, vous n’auriez pas l’impression de réellement travailler. Il est impératif de ne pas mélanger la sphère privée et la sphère professionnelle. C’est une règle de base du télétravail, qui doit être suivie aussi bien pour votre bien-être que celui de votre entourage. Fixez-vous des limites, même si l’on sait que le smartphone, lui, n’aide pas toujours à vous déconnecter réellement de vos responsabilités, une fois la journée terminée…

  1. Planifiez, organisez, responsabilisez

Une journée en télétravail se prépare ; elle implique une mécanique de travail différente. Si vous êtes manager, passez en revue la to-do liste avec votre équipe et soulignez les priorités. Il faut s’assurer que chacun pourra avancer sur ses dossiers convenablement et disposera de l’ensemble des informations nécessaires au bon déroulement de la journée, voire de la semaine.

Vous concernant, faites comme à l’accoutumée en gardant à l’esprit qu’il faut profiter de cette journée au calme, loin des interruptions communes (réunions, déplacements…), pour vous investir pleinement et accomplir les missions les plus urgentes, et potentiellement les plus difficiles à réaliser sur votre lieu de travail.

  1. Restez disponible

Pour ne pas ressentir l’éloignement et ne pas perdre le rythme, gardez au maximum le contact avec votre équipe, que ce soit par le biais d’e-mails réguliers ou d’appels. Il est important que votre équipe sache qu’elle peut vous solliciter si besoin. Pour fluidifier les échanges et faciliter le travail, mettez en place des outils collaboratifs, de la gestion des plannings au suivi des projets.

Point essentiel : veillez à adapter votre style de management aux besoins de chaque collaborateur, pour que la relation à distance ne soit pas perçue comme un frein. Formulez clairement les objectifs de chacun des collaborateurs.

  1. Faites confiance

Le télétravail est un bon test de confiance et de lâcher-prise. Pour travailler en bonne intelligence, le manager doit respecter son équipe et lui faire confiance. Il est important de ne pas vouloir tout contrôler. Si la distance n’exclut pas le suivi, elle ne doit pas renforcer les contrôles habituels. Dites-vous que, comme vous, votre équipe profite de votre absence pour se remettre à jour sur ses dossiers ou avancer plus librement sur d’autres missions.

  1. Accordez-vous des pauses

Enfin, faites des pauses régulières. Les salariés qui pratiquent le télétravail indiquent souvent être beaucoup plus concentrés et par conséquent, oublient parfois de s’arrêter pour faire une pause, ou même déjeuner. Sortez de votre environnement de travail et profitez-en pour décrocher quelques minutes, vous aérer l’esprit… pour revenir encore plus efficace !




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Entretien : comment aborder la question du salaire ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...