Retour sur le Trophée du Capital Humain 2012 et ses initiatives RH primées

Par , le 10/07/2012

Créé en 2009 par Michael Page et Le Monde, le Trophée du Capital Humain a pour objectif de valoriser les initiatives et les réalisations des entreprises du CAC 40 en matière de capital humain.

Jean Marc Salvanès - Trophée du Capital HumainJean-Marc Salvanès, fondateur de Misceo et partenaire exécutif du Trophée du Capital Humain depuis sa création, revient sur cette édition 2012.
« La 4éme édition du Trophée du Capital Humain a tenu ses promesses.
Notre Trophée s’est ouvert, pour la 1ére fois cette année, aux sociétés du SBF 120 de plus de 20 000 salariés. Comme nous l’imaginions, les politique RH de ces entreprises ne sont pas en reste et témoignent d’un investissement important dans le capital humain.
Les entreprises participantes provenaient de tous les secteurs d’activité à l’exception, cette année, de l’assurance et de la finance.
Comme tous les ans nous avons beaucoup échangé avec les entreprises candidates et noué un dialogue fructueux avec leurs équipes RH.
Ceci nous a permis de travailler à leurs côtés au choix de leurs initiatives qui doivent satisfaire 4 objectifs :
– Qualité de l’initiative
– Impact de l’initiative sur la stratégie de l’entreprise
– Implication du management
– Cohérence de l’initiative avec la stratégie de l’entreprise

Cet exercice de sélection s’est accompagné d’un travail de mise en forme en vue de valoriser, au mieux, leurs dossiers.
Comme tous les ans, nous avons pu mesurer la variété et la richesse des dossiers. Comme chaque année, c’est la façon de procéder de chaque entreprise, sa singularité qui nous impressionne. Le dossier que nous communiquons au jury est assez fouillé : il présente les stratégies, détaille les initiatives, rend compte des entretiens que nous avons eu avec les équipes dirigeantes et les partenaires sociaux.
De fait, notre jury, très engagé, a témoigné de beaucoup d’intérêt pour les dossiers qui lui ont été soumis et a âprement débattu avant de fixer son choix sur Air Liquide. Il a même décidé, ce qui n’était pas prévu, d’attribuer un « prix  spécial du jury » à la société SEB.

La cérémonie de remise des trophées a permis de mettre en lumière le travail accompli par nos lauréats et, nous l’espérons, de traduire et de valoriser au mieux le travail de chacun. »

laureat TCH 2012 - Air Liquide
Le Jury a également distingué une entreprise sur chacune des thématiques du Trophée 2012 :

AIR LIQUIDE pour son Programme de Reconnaissances des Inventeurs concernant la thématique des  Politiques de Rémunérations Non Monétaires et/ou Différées
CASINO pour son sa démarche de Promotion de toutes les diversités sur la thématique de l’Innovation Sociale
DANONE concernant la Signature d’une Nouvelle Convention avec l’U.I.T.A pour la thématique de la Prévention des Risques
GDF SUEZ pour son Programme de Valorisation des Experts sur la thématique Identification et Gestion des Talents
ORANGE concernant sa plateforme Orange.jobs et son réseau social d’entreprise Plazza pour la thématique Utilisation des Réseaux Sociaux
SEB pour son projet des Quatre Briques de l’Employabilité sur la thématique de la Politique d’Employabilité

Au cours de la Cérémonie, les résultats de l’étude IFOP-Michael Page « Les salariés des grandes entreprises françaises et le capital humain », ont été présentés pour la troisième année consécutive. Les questions barométriques du début permettent de comparer les résultats des années trois éditions, les suivantes traitent des thématiques retenues cette année et, pour finir, la dernière partie de l’enquête touche, elle, à des questions d’actualité.

Voici quelques chiffres clé de cette étude :

  • 2/3 des salariés pensent que leur entreprise leur donne les moyens de s’adapter aux changements de leur profession
  • 52% des employés jugent l’e-réputation d’une entreprise comme peu importante pour son attractivité sur Internet
  • 76% des salariés d’entreprises de plus de 1500 employés se disent satisfaits de leur situation actuelle professionnelle
  • 65% des employés estiment acceptable un écart de 1 à 20 entre le salaire le plus bas et le salaire le plus élevé au sein d’une entreprise
  • 74% des salariés jugent qu’ils auront la capacité physique de travailler jusqu’à la retraite

Retrouvez le détail des 6 initiatives primées cette année et découvrez l’intégralité des résultats de l’enquête IFOP-Michael Page sur la brochure en ligne de l’édition 2012 ou téléchargez le pdf




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Entretien : les 10 questions les plus posées

Certaines questions reviennent régulièrement en entretien. Si elles peuvent paraître classiques, il reste essentiel d ...

Comment aborder la question du salaire en entretien ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...