Obtenir une promotion : mode d’emploi

Par , le 12/08/2015

promotionVous rentrez de vacances, gonflé(e) d’optimisme et bien décidé(e) à faire de cette année la vôtre ! Vous avez bien-sûr profité des congés pour décrocher, mais également pour faire le point sur votre carrière et vos souhaits d’évolution. Pour réussir à obtenir la promotion que vous souhaitez, il est recommandé de préparer le terrain dès maintenant. Voici comment en 3 étapes cruciales :

1-    Faire son propre éloge

Certes, l’exercice peut paraître chaotique et certains ne sont pas à l’aise avec, mais il est nécessaire : une promotion repose en grande partie sur le salarié qui en fait la demande et sur son aptitude à faire son autopromotion auprès de sa hiérarchie. Positionnez-vous, n’hésitez pas à vous projeter : avancez d’ores et déjà les projets que vous souhaiteriez mettre en place, en soulignant par exemple leur impact positif pour l’entreprise. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le « je », vantez l’effort collectif en montrant comment vous avez contribué à certaines réalisations. Ne dressez pas une longue liste de vos réussites en fin d’année, soulignez plutôt vos points forts au fur et à mesure. Gardez à l’esprit que les cadres qui décrochent une promotion font généralement preuve de fiabilité au quotidien (respect des délais, esprit d’équipe, organisation…) et obtiennent des résultats concrets. Ne négligez pas l’aspect « team building » : si une promotion est personnelle, elle aboutit bien souvent grâce à un bon travail d’équipe.

2-    Être proactif

Dans une entreprise, on distingue (et on retient) aisément les personnalités proactives. Elles n’attendent pas les occasions d’agir, elles les créent. Ces salariés savent élargir leur champ d’actions de manière à se créer des opportunités. Leur secret ? L’anticipation. Regardez autour de vous ce qui peut être amélioré et soyez à l’initiative des projets. On s’en souviendra très probablement l’heure de l’entretien venue.

3-    Trouver le bon timing

Si votre promotion dépend essentiellement de vous et de votre habileté à la faire valoir, le contexte joue lui aussi un rôle déterminant. Choisissez le bon moment pour présenter votre demande afin de maximiser vos chances : obtention d’un gros contrat, management d’une équipe qui se développe, objectifs atteints avec brio… Surfez sur vos bons résultats pour faire valoir votre ascension. Mais au-delà de vos résultats et de ceux de vos équipes, assurez-vous également que les résultats globaux de l’entreprise se prêtent à une demande de promotion.

promotion-slideshow

Que faire en cas de retour négatif ?

Si votre promotion est refusée, vous pouvez demander à votre hiérarchie d’établir un plan de carrière, soutenu par un calendrier et des objectifs pour vous guider. Un plan de carrière a pour vocation de vous accompagner vers une promotion future grâce à des formations ou du mentoring par exemple. Cette proposition alternative vous permettra de comprendre si aucune évolution n’est envisagée dans votre entreprise ou si tout simplement le timing n’était pas le bon.

Bonne rentrée à tous !




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Comment choisir entre deux postes ?

Il arrive de chercher un poste pendant de longs mois en vain, jusqu’au jour où il faut choisir… entre deux postes  ...