Les managers se mettent à l’e-learning

Par , le 11/07/2011

Les programmes d’e-learning élaborés par les universités les plus prestigieuses connaissent de plus en plus de succès auprès des managers. Plus économiques et plus souples qu’un cursus classique, tel qu’un MBA, ils permettent de suivre sous forme de vidéos les cours de professeurs réputés ou les conférences-témoignages de dirigeants de grandes entreprises.

Si les universités américaines ont été les premières à développer ces offres, les grandes écoles européennes – IMD, HEC, Essec, Insead, London Business School – commencent à s’y mettre car les entreprises sont très demandeuses de ces formations en ligne, appréciées par leurs cadres et leurs hauts potentiels. Certaines, comme Deloitte et L’Oréal, ont créé leur propre portail et les alimentent en achetant des modules de cours aux écoles et universités auxquels s’ajoutent les vidéos des experts internes.

Le blended-learning s’impose

Si l’e-learning présente des avantages pratiques et économiques, il ne suffit pas. Les entreprises couplent généralement les cours online avec des classes virtuelles en direct (e-learning synchrone) et des modules présentiels apportant les dimensions d’échange qui font défaut aux programmes online les mieux conçus. S’y ajoutent d’autres formes d’apprentissage, tels que les serious game et le social-learning, utilisant les réseaux sociaux dans une logique de « coconstruction du savoir ».

Le recours à ces multiples modalités est ce que l’on appelle le blended-learning, qui s’impose dans les entreprises et dans les grandes écoles. C’est la formule qu’a retenue l’Edhec Edhec management institute pour son Cycle Supérieur de Management (CSM), un cursus diplômant, destiné à des professionnels expérimentés qui souhaitent renforcer leurs compétences managériales.

Le blended learning est un bon laboratoire d’expérimentation, tout particulièrement pour le mariage de l’information et la formation. En effet, souligne ce spécialiste du développement des compétences en entreprise, « grâce au web 2.0 et l’ensemble des outils collaboratifs, la formation de pairs à pairs s’impose comme une composante majeure du parcours de formation : l’information devient formative là où la formation était déjà informative » .

>> lire l’article de l’expansion (23/05/2011)

Par , le 11/07/2011



Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Comment choisir entre deux postes ?

Il arrive de chercher un poste pendant de longs mois en vain, jusqu’au jour où il faut choisir… entre deux postes  ...