L’assurance : un secteur dynamique et des cadres confiants

Par , le 26/03/2015

baro-assurance-uneSelon les résultats du baromètre Michael Page, réalisé auprès de 274 cadres évoluant dans le domaine de l’assurance, 67% des professionnels du secteur déclarent avoir confiance en l’évolution du marché de l’emploi et 86% d’entre eux ont une bonne image du secteur. Des résultats qui s’expliquent notamment par l’attractivité des salariés de l’assurance : près de 9 salariés sur 10 ont été contactés pour un changement de poste durant les douze derniers mois, dont la moitié à 3 reprises.

Le dynamisme du secteur se traduit par un taux de satisfaction global de 61% et un taux de motivation à hauteur de 74%. Ces résultats sont particulièrement vrais dans les institutions de prévoyance mutuelle et caisse de retraite (74% de satisfaction).

Un niveau de confiance induit par la bonne santé du secteur

Les nombreuses offres d’emploi à pourvoir mettent en lumière l’important dynamisme du secteur et accentuent le sentiment de confiance des professionnels de l’assurance. Face à cette liberté de choix, les cadres sont plus exigeants. En effet, parmi les 87% de salariés à s’être vus proposer un nouveau poste, seuls 36% ont décidé de changer d’emploi. Principales raisons de ces refus : des augmentations de salaire trop faibles ou le manque d’intérêt pour les futures missions. A noter également, les trois quarts des salariés qui changent de poste préfèrent évoluer en interne plutôt que de quitter leur entreprise.

« L’assurance est un secteur particulièrement dynamique et attractif pour les cadres, qui sentent de véritables perspectives d’évolution externes ou internes. En moyenne, un cadre change de poste tous les 5 ans : c’est un signe d’optimisme et de confiance », constate Anne-Sophie Luçon, Manager Exécutif Senior Michael Page. « Les salariés travaillant dans le secteur de l’assurance peuvent se permettre d’être exigeants, ils savent attendre la proposition qui correspondra à leurs envies en matière de salaire et de mission.

Des augmentations salariales pourtant faibles

L’enquête met également en exergue le faible pourcentage d’augmentations accordé aux salariés du secteur : 65% des cadres en assurance déclarent ne pas avoir reçu d’augmentation salariale cette année.

En revanche, plus de la moitié des augmentations accordées correspondent à des montants supérieurs aux années précédentes.

« Si les cadres sont une majorité à avoir une bonne image de leur métier, peu d’entre eux reçoivent pourtant une augmentation et des bonus à la fin de l’année. Au-delà de l’aspect financier, les salariés de l’assurance s’intéressent à l’ambiance, au climat de confiance et leurs conditions de travail, c’est sur ces éléments qu’ils évaluent leur satisfaction et leur motivation », analyse Anne-Sophie Luçon.

Infographie Baromètre Assurance par Michael Page

Par , le 26/03/2015



Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Entretien : comment aborder la question du salaire ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...