Entretien d'embauche : ce qu'il faut faire... Et surtout ne pas faire : Les bonus !

Par , le 15/05/2013

erreurs à ne pas commettre en entretienCa y est, c’est bientôt la rentrée… Si cette période de l’année est synonyme de fin de congés, de reprise du travail et des petits tracas du quotidien, c’est aussi l’occasion de se lancer des nouveaux défis et de profiter de l’énergie emmagasinée pendant les vacances pour donner un nouvel élan à sa carrière en trouvant –enfin !- le job qui vous correspond.

Maintenant que la résolution est prise et que la motivation est là, ce n’est pas une excuse pour se lancer n’importe comment dans la quête de l’emploi de vos rêves. Nous avions évoqué dans nos précédents articles (que vous pouvez consulter en cliquant ici ou bien encore ) les 10 erreurs commises le plus fréquemment par les candidats en entretien.

Pour être réellement complets sur le sujet,  voici en bonus quelques « bourdes » qui, si elles peuvent paraître inconcevables ou surréalistes, ont déjà été rencontrées en entretien !

  • Etre vulgaire : si un juron peut parfois vous échapper dans la vie de tous les jours, essayer de vous en abstenir lors d’un entretien d’embauche. Un langage grossier n’a pas sa place en entreprise, ne serait-ce que par respect pour vos collègues, autant vous dire qu’il en va de même lors d’un entretien avec votre futur employeur !
  • Flirter avec votre interlocuteur(trice) : cette situation peut paraître saugrenue, mais certains jouent parfois à fond la carte de la séduction pour de décrocher un emploi. Or c’est bien un job que vous cherchez, et non pas un rendez-vous amoureux.  Il faut certes être confiant(e) en ses chances et sa capacité à être « The One » pour un poste, mais que cela ne vous pousse pas à adopter un comportement déplacé.
  • Ecourter l’entretien avant que ce dernier ne soit réellement terminé : vous avez une journée chargée, les rendez-vous s’enchainent, et vous avez trouvé un moment à consacrer à votre futur employeur. Attention à ne pas vouloir tout précipiter pour respecter votre agenda ! Avant de fixer une date pour votre entretien, veillez à consacrer suffisamment de temps à ce dernier pour avoir le temps d’aborder sereinement votre candidature avec le recruteur.
  • Marmonner dans sa barbe : comme vous l’aurez compris, l’attitude du (de la) candidat(e) joue énormément dans le processus de recrutement. Votre diction et la clarté de vos propos vous aideront à transmettre les informations que vous souhaitez.  Veillez donc à vous exprimer de manière adéquate pour ne pas que votre interlocuteur(trice) ait besoin de vous faire répéter vos phrases, même si la timidité et la peur vous rongent !
  • Aborder tout de suite la question de la rémunération : la question du salaire reste encore taboue en France… Bien entendu, il est normal d’aborder la question du salaire lors d’un entretien d’embauche : après tout, la rémunération est un des éléments qui pourra vous aider à décider si oui ou non ce travail vous convient. Mais il est assez malvenu de débuter votre processus de recrutement par cette question. Le mieux reste d’attendre que le recruteur en fasse lui-même mention…

Vous l’aurez compris, on n’est jamais à l’abri de commettre un impair lors d’un entretien d’embauche. En ayant en tête les erreurs listées dans notre dossier, vous maximiserez vos chances de passer les différentes étapes du recrutement, et ainsi décrocher le job dont vous rêvez !

Besoin de conseils supplémentaires pour trouver un job, rédiger votre CV ou réussir vos entretiens d’embauche ? Découvrez le Career Center Michael Page !




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Entretien : les 10 questions les plus posées

Certaines questions reviennent régulièrement en entretien. Si elles peuvent paraître classiques, il reste essentiel d ...

Comment aborder la question du salaire en entretien ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...