La DSI : un acteur majeur de la transformation des entreprises

Par , le 21/06/2016

shutterstock_112987639-3Le champ d’application des Systèmes d’Information ne cesse de s’élargir. Hier principalement perçue comme support au métier, la Direction des Systèmes d’Information est aujourd’hui un acteur majeur de la transformation des entreprises. Toujours plus proche des métiers, elle est devenue un élément de différenciation important (digitalisation des services, mutualisation de l’information, partage de données, fiabilisation des process), voire un canal de distribution essentiel (e-commerce, web services, multi canal, données temps réel).

La DSI au cœur de la transformation digitale

Cette transformation est la conséquence d’évolutions technologiques récentes au sein des DSI. Le volume de données disponibles, qu’il soit interne ou externe à l’entreprise, est sans précédent. La rapidité de circulation des données et la capacité de stockage permettent à l’entreprise d’imaginer un grand nombre de nouveaux services pour ses clients. Il y a de fait une tendance forte vers l’externalisation de services en Cloud (messagerie, GED, Apps..) et de centralisation des traitements (infogérance, data-center…) afin d’optimiser les coûts en mutualisant les ressources.

La limite de l’externalisation réside dans la capacité à analyser réellement le gain qui en résulte à moyen terme, mais aussi dans la qualification des domaines critiques qui ne doivent pas être sous-traités (sécurité des données, qualité du service rendu, perte de souplesse, résilience…). L’ouverture des Systèmes d’Information à l’externe permet aux entreprises de disposer d’une mine de données exploitables quasiment en temps réel. Le challenge se concentre notamment autour des problématiques B2C : les clients sont au cœur de ces avancées. Ils inventent les usages de demain et forcent les entreprises à les suivre, voire à imaginer leurs futures attentes… ce qu’elles font en trackant la moindre donnée exploitable sur leurs habitudes du quotidien.

De nouvelles fonctions pour de nouveaux enjeux

Cet enjeu d’agilité programmée est considérable : les entreprises devront être en mesure de réécrire leur modèle en temps réel ! Ainsi, pour accompagner ces transformations, de nouvelles fonctions sont apparues, comme celle de Data Scientist, ou de plus anciennes ont dû évoluer, comme la Sécurité des SI. La dimension stratégique des projets SI en entreprise a conduit les « informaticiens » à se spécialiser encore davantage : soit en se rapprochant toujours plus des besoins métiers de leurs clients internes, soit en se spécialisant sur des domaines bien précis tels que la sécurité des SI, la performance, la gestion des flux, la gestion des data…

Cette ouverture des Systèmes d’Information, et plus largement la percée annoncée des objets connectés en tous genres, représente un autre enjeu considérable : celui de la confidentialité des données personnelles et de leur sécurité. L’Etat est précurseur sur ce sujet pour des raisons évidentes de sécurité/défense, mais le secteur privé a bien entendu l’appel. La cybersécurité n’est plus un terme réservé aux initiés, il interpelle d’avantage et nous voyons le recrutement d’experts SSI exploser au sein des DSI et des sociétés de services. De plus, la législation s’est adaptée progressivement. Les exigences issues du texte européen sont en partie similaire à celles imposées aux opérateurs d’importance vitale (OIV) par la loi de programmation militaire française 2014-2019 du 18 décembre 2013 (LPM). Cette loi a renforcé les missions de l’ANSSI. Son article 22 rend obligatoire la déclaration des incidents constatés par les OIV sur ces systèmes.

En conséquence, le marché est davantage en recherche de profils issus de la filière technique (infrastructure, stockage, sécurité, data…). Ces profils experts construisent ou font évoluer les socles techniques pour servir l’essor des nouvelles évolutions du marché (SaaS, Cloud, Big Data, Digital) tout en assurant la sécurité des données des entreprises et des particuliers. Certaines fonctions ont vu leur poids se renforcer, dans le management et la coordination de projets notamment, (Service Delivery Manager, Contract Manager..). Bien entendu la formation reste un point central et plus que jamais primordial. La demande évolue sans cesse et les cycles technologiques se raccourcissent. Le cloud, le big data, le digital et consorts vont révolutionner bien plus que nos outils : ils vont transformer en profondeur la société et ses usages.

Vous souhaitez en savoir davantage sur les fonctions et rémunérations des métiers des systèmes d’information ? Nous les avons décryptés dans notre dernière étude :




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Entretien : les 10 questions les plus posées

Certaines questions reviennent régulièrement en entretien. Si elles peuvent paraître classiques, il reste essentiel d ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Comment aborder la question du salaire en entretien ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...