Cybersécurité : les perspectives de recrutement

Par , le 06/02/2015

cybersecurite-uneFace aux événements récents de piratages de sites, d’organisations gouvernementales ou de sociétés privées, les entreprises entreprennent des recrutements d’experts en sécurité réseaux. Dans quels secteurs les recrutements s’intensifient-ils ? Quels sont les profils privilégiés ?

Quelles sont les entreprises menacées par ces attaques-pirates ?

Récemment, les cas de piratage de données se sont multipliés, faisant état d’une faille certaine dans les systèmes d’information de nombreuses entreprises, privées comme publiques. Déjouer les systèmes de sécurité ne semble pas hors de portée des pirates informatiques et la révélation de la faille Heartbleed des certificats SSL n’a fait que renforcer le constat. Pour les entreprises privées, de tels événements sont un danger réel lorsque l’on connait l’enjeu économique des données utilisateurs. Par ailleurs, ces menaces alimentent la méfiance des marchés boursiers comme des consommateurs. Les organisations gouvernementales sont elles exposées à la révélation de leurs secrets-défense, pouvant mettre en danger la sécurité intérieure par exemple.

L’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) est aujourd’hui le plus gros recruteur en France sur le marché de la cybersécurité. Les sociétés de services telles que Sogeti, Devoteam ou Solucom, recherchent également des profils dans ce domaine. Autres sociétés concernées : les banques, les mutuelles, les sites d’e-commerce. Toute entreprise devant gérer et stocker les données de ses clients est aujourd’hui dans l’obligation d’agir pour rassurer sa clientèle et assurer sa pérennité. Cette semaine encore, le site d’un assureur de santé américain a été piraté : 80 millions de dossiers de particuliers sont menacés.

Quels sont les profils privilégiés ? Comment les approcher ?

Les universités et écoles commencent à adapter leur offre de formation à la demande des entreprises et proposent désormais des masters spécialisés en cybersécurité ; parmi les plus appréciés des recruteurs, le master en « Sécurité informatique » de l’Esiea, celui en « Cybersécurité » de Telecom Bretagne ou encore celui de l’Université Technologique de Troyes en « Sécurité des systèmes d’information ». Mais les jeunes diplômés de ces formations ne sont pas encore assez nombreux sur le marché pour répondre aux besoins des entreprises. Celles-ci se tournent également vers les profils, moins académiques, d’amateurs informatiques autodidactes. Pour les dénicher, elles ont désormais recours à des voies moins conventionnelles : les hackathons. Une entreprise organise un événement réunissant des amateurs d’informatique. Leur mission : inventer un système de sécurité, réfléchir en équipe à une innovation ou encore déjouer un système d’information en un temps défini (généralement 24H). L’objectif : s’inspirer des nouvelles générations pour innover, faire connaître l’entreprise et ses métiers aux ingénieurs de demain, mais également repérer les meilleurs talents pouvant participer à un processus de recrutement, dans un contexte où l’on manque cruellement de profils d’ingénieurs en développement.

Les besoins en recrutement d’ingénieurs spécialisés dans la sécurité informatique seront encore en forte hausse cette année. « Débuter sa carrière dans le domaine de la cybersécurité constitue un atout majeur pour un jeune diplômé » souligne David Majorel, Directeur Practice Cybersécurité chez Michael Page. La rémunération de départ s’élève généralement à 35 000 € net par an (au-dessus des salaires des autres développeurs) mais peut varier grandement d’un profil à un autre, le marché étant encore trop récent pour donner un référentiel.

Vous recherchez des profils spécialisés en cybersécurité ? Contactez David Majorel.




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Entretien : les 10 questions les plus posées

Certaines questions reviennent régulièrement en entretien. Si elles peuvent paraître classiques, il reste essentiel d ...

CV : ce que veulent lire les recruteurs

Compte-tenu du volume important de candidatures reçu chaque jour, les recruteurs ou responsables des Ressources Humaine ...

Comment aborder la question du salaire en entretien ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...