Les missions de management de transition évoluent

Par , le 21/09/2016

Metiers management de transitionAccroissement des responsabilités, développement des fonctions qualifiées et des domaines d’intervention : le management de transition continue d’évoluer. Quels sont aujourd’hui les métiers qui font le plus appel à des managers de transition et à quelles fins ? Réponses avec Laurent Charpentier, Practice Manager chez Michael Page Interim Management.

  • Les origines conjoncturelles de l’évolution des missions

Les managers de transition, ces profils d’experts qualifiés ayant occupé pendant plus de 15 ans des postes de direction, sont particulièrement représentés dans 5 grandes catégories de métiers : SI, RH, Finance & Comptabilité, Achats & Logistique et Ingénierie. Mais les besoins des entreprises, et donc, les tendances en matière de recrutement, varient en fonction des mutations à l’œuvre, qu’elles soient économiques, sociales ou technologiques.

  • Systèmes d’Information : les grands gagnants ?

A l’évidence, les experts en Systèmes d’Information ne connaissent pas la crise. La demande est très forte, ils ont même souvent l’embarras du choix. « Sous l’influence de la transformation digitale, les entreprises ont besoin de profils extrêmement qualifiés pour soutenir leur mutation. Les managers de transition ont un rôle de plus en plus large et transverse. Ils accompagnent les services supports et opérationnels d’une entreprise lors de l’implémentation ou l’optimisation d’outils de pilotage, de gestion ou encore de reporting. », indique Laurent Charpentier.

  • Ressources Humaines : changement de panorama

Après une conjoncture économique difficile entre 2009 et 2014 qui s’est traduite par des projets lourds de réorganisation ou de restructuration des entreprises, les missions d’Interim management RH redeviennent plus « classiques » : remplacements à la volée, projets SIRH, refonte de la paie, accompagnement des talents. Sous l’influence d’un souffle économique plus positif, on constate un retour à plus d’investissements sur des projets dédiés à l’acquisition, au développement et à la rétention de profils clés de l’entreprise (Experts, managers, etc.).

  • Comptabilité & Finance : business first 

Dans la même idée, les missions en Comptabilité & Finance, dont le volume avait été impacté positivement par une conjoncture peu favorable après 2008 ont récemment évolué. On observe une volonté d’accompagner la croissance (suivi des budgets, mise en place de nouveaux ERP, …) mais aussi une orientation « business » plus forte. Laurent Charpentier confirme : « Nos clients recherchent en effet des DAF et experts du contrôle de gestion ayant une vision business poussée. Ces fonctions s’incluent aujourd’hui tout à fait dans la performance de l’entreprise. On attend par conséquent des profils très « communicants », capables d’évoluer en transverse et de faire le lien tant avec les opérationnels, que l’IT. En termes de postes, on note une recrudescence de la demande en Management de Projets et Risk Management (DAF, Managers financiers) ».

  • Achats & Logistique et Ingénierie : une relance portée par la croissance

« Aujourd’hui, on constate une augmentation de la demande de profils Ingénieurs et Achats & Logistique. En sortie de crise, les orientations sont en effet bien différentes : les entreprises profitent de la croissance et relancent leurs investissements. Il faut alors trouver les profils capables de porter des projets de R&D (Recherche & Développement) et de Production », souligne Laurent Charpentier. « Par ailleurs, les entreprises cherchent toujours à optimiser les coûts et leurs process. Refonte et/ou automatisation des process achats, optimisation des coûts logistiques, Lean Management, … Et parallèlement, on observe une recherche de professionnalisation de ces postes : les Acheteurs doivent aujourd’hui pouvoir gérer la négociation et la mise en place de contrats cadres internationaux, par exemple. »

La réduction des cycles économiques a modifié la manière d’appréhender la gestion de l’entreprise. On observe ainsi globalement une volonté marquée d’investir dans des process permettant à la fois de garantir des normes élevées de qualité et une réelle maîtrise des coûts. L’objectif est de mieux anticiper afin de pouvoir, en cas de période de récession ou de ralentissement de l’activité, conserver un niveau minimum de rentabilité.

[Infographie] Les managers de transition au coeur de la transformation de Michael Page




Une réponse à Les missions de management de transition évoluent

  1. Ping : Veille RH : semaine du 19 au 23 septembre - Revolution-RH

Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Comment choisir entre deux postes ?

Il arrive de chercher un poste pendant de longs mois en vain, jusqu’au jour où il faut choisir… entre deux postes  ...