Community Manager, un vrai métier

Par , le 12/04/2011

comunity managerAvec l’explosion du web participatif (Web 2.0), les entreprises qui ont une activité importante sur le web (sites media, e-commerce) mais aussi les grandes marques aux stratégies web de plus en plus abouties, ont vu naître la nécessité de recruter des Community Managers. Leur rôle consiste à « animer les échanges avec les internautes et à véhiculer les valeurs de l’entreprise dans les contenus. C’est un pont entre la marque et les internautes », explique ce jeune professionnel qui, formé à Montréal, se définit plutôt comme un « médiateur de conversation » que comme un « gestionnaire de communauté ».

Généralement intégré au service marketing d’une marque, le community manager prend en charge la création et l’animation d’une communauté d’utilisateurs. Son rôle est d’assurer la promotion de la marque et de ses produits en diffusant et en orientant les messages définis par le marketing. Il intervient sur les thématiques suivantes :

  • e-reputation : il modère, en interne et en externe, les forums de discussion, les anime et les oriente,
  • gestion et animation de la blogosphère : il assure la prise de parole de la marque,
  • animation de la marque à travers des outils Web 2.0 : il a en charge la création des espaces partagés et des contenus dédiés (vidéo, jeux concours, widgets…) pour les média sociaux (Facebook, Myspace, Youtube, Twitter, etc.)
  • « viralisation » : afin de faire parler de la marque, il se charge d’identifier et fidéliser les bloggeurs influant capables de relayer rapidement les messages marketing et publicitaires.

Quelles compétences ? Quelle rémunération ?

Il n’y a pas de formation dédiée à ce nouveau métier et les profils, de même que les définitions de poste, peuvent varier considérablement d’une entreprise à l’autre. Par exemple, les deux community managers qui animent le compte Twitter « Bons Plans shopping » d’Ebay France sont diplômés de Sciences Po et d’une d’école de commerce. Les formations marketing ou de journaliste sont aussi de bonnes porte d’entrée car la fonction demande de bonnes qualités rédactionnelles. Au-delà de la formation, une première expérience en web marketing ou en gestion de contenu online est souvent exigée.

Le poste de community manager requiert une excellente connaissance des habitudes des internautes et une maîtrise des outils marketing web 2.0. Mieux vaut être d’un naturel curieux et au fait des dernières innovations et pratiques présentes sur la toile. Une connaissance technique sera un plus. Le community manager ne travaille pas dans une tour d’ivoire. Il est au centre des échanges non seulement avec les internautes, mais aussi entre les différents départements marketing de l’entreprise (marketing produit, marketing client). Un bon relationnel est donc primordial.

Les rémunérations s’étagent entre 30/40 K€ pour un débutant (1 à 3 ans d’expérience) et 40/65 K€ pour un community manager confirmé (3 à 7 ans d’expérience).




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Entretien : comment aborder la question du salaire ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...