Comment poser sa démission ?

Par , le 05/06/2015

démission-uneLassitude dans le travail, sentiment de ne pas être reconnu, manque de vision sur le long terme… : vous souhaitez changer d’entreprise. Avant de vous lancer tête baissée dans la rédaction de votre lettre de démission, prenez le temps de vous poser quelques questions essentielles pour prendre votre décision et agir dans les meilleures conditions.

5 questions-clés à vous poser

1. Êtes-vous satisfait(e) de votre rémunération (salaire, primes et avantages compris) ?

2. Vous sentez-vous à l’aise dans votre environnement de travail ?

3. Les relations avec votre hiérarchie et vos équipes sont-elles cordiales ?

4. Bénéficiez-vous de formations ?

5. Avez-vous des perspectives d’évolution bien définies ?

S’il s’avère que trois des réponses à ces questions sont positives, il s’agit probablement d’une lassitude temporaire, un manque de motivation que nous vous conseillons d’aborder avec votre supérieur hiérarchique lors d’un entretien. Dans le cas contraire, il est temps de vous lancer dans votre recherche d’emploi en mettant à jour votre CV et en réactivant votre réseau professionnel.

Les informations qui doivent figurer sur votre lettre de démission

Pour être incontestable, une lettre de démission doit mentionner votre identité, vos coordonnées, la date à laquelle vous la remettrez à votre supérieur hiérarchique, ainsi que les coordonnées de l’entreprise et celles de votre supérieur. Il convient ensuite d’exprimer votre souhait de quitter l’entreprise en précisant la durée initiale de votre préavis (celle prévue par votre contrat) et si vous désirez en être dispensé intégralement ou en partie (à négocier avec votre entreprise). N’oubliez pas de signer.

L’annonce de votre démission

Votre entreprise actuelle ne vous convenait plus et vous avez pris la décision d’en changer pour mieux rebondir : sage décision. En revanche, soignez votre sortie en restant courtois et professionnel. Gardez à l’esprit que, dans vos futures recherches, cette entreprise peut être sollicitée dans le cadre d’une prise de références. Dans un premier temps, demandez à votre supérieur hiérarchique un entretien et expliquer lui les raisons qui vous poussent à quitter l’entreprise. Dans un second temps, remettez-lui votre lettre en mains propres, et conservez chacun un exemplaire signé.

Que faire si votre employeur vous fait une contre-proposition ?

Lors de votre recherche d’emploi, vous avez obtenu une offre correspondant à vos attentes de la part d’une autre entreprise et vous êtes décidé à partir. Mais votre employeur connaît votre valeur et vous fait une proposition supérieure à celle de votre potentiel futur employeur. Ne prenez pas de décision à la hâte, même si la rémunération est intéressante. Si les raisons qui vous ont poussé à chercher une nouvelle structure ne sont pas en lien avec la rémunération, il y a peu de chance que la proposition de votre employeur actuel vous satisfasse sur le long terme. Ne perdez pas de vue vos objectifs… et lancez-vous sans regret dans une nouvelle aventure !

 


5 conseils pour bien présenter son CV lorsqu’on est un cadre expérimenté




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Comment choisir entre deux postes ?

Il arrive de chercher un poste pendant de longs mois en vain, jusqu’au jour où il faut choisir… entre deux postes  ...