5 conseils pour dynamiser son CV

Par , le 24/12/2016

dynamiser-CVLe CV est la première étape du processus de recrutement, mais également le premier contact avec le recruteur. Sa rédaction doit être soignée et réfléchie pour transmettre le plus fidèlement et clairement possible vos expériences. Comment dynamiser votre CV pour augmenter vos chances d’obtenir un entretien de recrutement ? Quelques conseils.

 Positionnez-vous

 Facilitez la tâche du recruteur et positionnez-vous : votre CV doit faire apparaître un titre, clairement mis en avant, en en-tête. Ce titre, c’est votre métier (auquel vous pouvez associer le nombre d’années d’expérience). Indiquez précisément le poste recherché pour que le recruteur vous situe sur le marché et cerne vos attentes. Pensant cibler largement et ainsi obtenir davantage de retours, certains candidats réalisent des CV trop généralistes : ceux-ci donnent l’impression au recruteur que le candidat ne sait pas exactement ce qu’il recherche. Alors si vous postulez à plusieurs offres, privilégiez la rédaction de différents CV, que vous enverrez en fonction du poste visé.

Hiérarchisez les informations

Toutes les missions réalisées au cours de votre carrière professionnelle ne méritent pas la même valorisation. Comme vous le feriez lors d’un entretien, commencez par détailler votre dernier poste et le poste le plus significatif : une à deux lignes de présentation et des puces pour lister les principales missions. Ne rédigez pas de texte ; utilisez plutôt des tournures dynamiques telles que « en charge du projet de refonte du site » ou « formation des collaborateurs sur les logiciels… ». Restez concret et factuel. Les missions indiquées doivent être décrites succinctement mais précisément. Le vocabulaire est donc important et mérite réflexion : utilisez des mots-clés, qui attirent l’attention du recruteur et permettront une plus grande visibilité de votre CV dans les CVthèques.

Chaque poste doit être valorisé par un ou deux exemples et/ou par des chiffres appuyant le succès des projets (chiffre d’affaires, développement d’un portefeuille clients, élargissement de l’équipe managée, …)

Les expériences les plus anecdotiques peuvent être indiquées sous la forme suivante : poste occupé – mission principale et durée – chiffre-clé.

Valorisez la formation continue

Au-delà de la formation initiale universitaire ou d’école, pensez à valoriser les formations suivies au cours de votre carrière, vous ayant permis de maintenir à jour et de développer vos compétences. Du stage d’anglais au suivi de MOOCs, indiquez celles qui apportent une valeur significative à votre CV.

Sélectionnez des références de qualité

La prise de références est une des obligations de moyen, de diligence et de prudence d’un cabinet, qui agit en tant qu’intermédiaire du recrutement. Il faut par conséquent sélectionner ses références avec soin, dans le cadre d’une embauche potentielle. Choisissez un contact professionnel qui vous connaît bien, qui a travaillé avec vous et qui saura parfaitement répondre aux questions du recruteur. Veillez à informer chacune des personnes que vous citerez sur votre CV ou en accompagnement, afin qu’elle se prépare à un éventuel appel.

Soignez la forme

L’idéal est de faire tenir l’essentiel des informations sur une page, maximum deux pour les profils plus expérimentés. Mettez les rubriques principales en valeur et aérez votre contenu. Optez pour des couleurs neutres, qui ressortent bien à l’écran et à l’impression, sans en faire trop : si certains CV originaux ont pu faire mouche, le recruteur privilégiera toujours vos compétences et la réflexion apportée au contenu de votre CV plutôt qu’à sa forme.




Retrouvez-nous sur

Facebook Twitter RSS Mail Linkedin Viadeo

Articles les plus lus

Le bien-être au travail : au carrefour des politiques RH et RSE

Née des attentes sociétales et de la législation, la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l’entreprise) en ...

Le sport en entreprise : quels enjeux ?

Réaliser 10 000 pas par jour, pratiquer une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes, mesurer la dis ...

Entretien : comment aborder la question du salaire ?

Aborder la question de la rémunération en entretien n’est pas toujours chose aisée. A quel moment amener le sujet  ...